outils

Analyse des risques

Transae développe régulièrement des méthodes d’analyse des risques et de suivi de ces risques.

Dans le cas des analyses de risques, Transae privilégie le plus possible l’approche par « valorisation », développée initialement dans les domaines de l’industrie et que nous transposons au secteur des infrastructures et des services transport. Cette approche est opposée à celle de calcul « forfaitaire » qui fournit comme résultat d'analyse une valeur unique (avec éventuellement un coefficient représentatif de la notion de risque). Elle consiste ainsi à construire une courbe probabiliste pour les analyses menées, représentative à la fois des performances du projet étudié, mais également de l'aléa qui l'entoure. Pour obtenir cette courbe, la méthode de Monte-Carlo est appliquée, qui consiste à multiplier les tirages aléatoires sur les variables d'entrée pour construire la courbe représentative de la variable de sortie à analyser.

Dans l’approche par valorisation, les entrants sont des lois de probabilité associées aux variables impactant les résultats et la sortie une densité de probabilité pour laquelle il conviendra d'assister le donneur d'ordre en termes de positionnement représentatif de son aversion au risque.

L'analyse de risques par valorisation est donc une analyse de sensibilité simultanée de l'ensemble des paramètres en lien avec le sujet à traiter. Les lois statistiques entrantes peuvent ainsi avoir une partie « négative » et une partie « positive » : elles peuvent donc intégrer de l’opportunité. C’est en ce sens que l’on parle également d’analyse de sensibilité simultanée.

Ces analyses présupposent une réflexion amont structurée pour comprendre les processus de construction des composantes du projet, les relations de causalité entre elles, ainsi que la corrélation entre les variables explicatives des phénomènes décrits.

Certains risques (généralement dits « autres ») se prêtent moins à l'analyse probabiliste décrite plus haut. Les méthodes ad-hoc sont alors développées afin d'intégrer de la manière la plus cohérente les thématiques associées à l'évaluation globale des risques du projet.

Les démarches d’analyse de risques peuvent s’appliquer pour un large éventail de problématiques (coûts, recettes, trafics, clauses contractuelles,….). Elles peuvent s’intégrer dans le cadre d’une démarche plus complexe et plus complète comme le financement de projets (c’est l’objet de l’outil DEFIT).

JoomShaper